Problèmes de d’humidité ?


Figure 8-2 Vue en coupe d’une fenêtre à guillotine double montrant les pièces et les endroits où il y a des fuites d’air

Version textuelle

Les problèmes de condensation et de givre sur la surface intérieure des fenêtres sont courants. Il peut s’agir d’une légère buée sur certaines fenêtres ou d’un givre persistant couvrant toute la vitre. Bon nombre de propriétaires achètent de nouvelles fenêtres et se rendent compte que le problème n’a fait qu’empirer parce que l’ancienne fenêtre présentant des fuites contribuait en fait à réduire l’humidité. Les nouvelles fenêtres rendent la maison plus étanche, ce qui accroît le niveau d’humidité. Une des solutions à ce problème consiste à réduire le niveau d’humidité dans la

maison.

Vous pouvez également augmenter la température de surface de la fenêtre et du cadre en installant une autre épaisseur de vitrage. Les nouvelles fenêtres éconergétiques constituent la meilleure solution.

Lorsque la condensation se loge entre les vitres des fenêtres au vitrage non scellé, c’est que l’air humide de la maison s’est échappé autour de la vitre intérieure pour se

condenser sur la vitre extérieure. Même les maisons sèches peuvent subir ce genre de problème qui se produit souvent au deuxième étage où il y a plus d’air qui sort par la fenêtre en raison de l’effet de cheminée. Il faut donc poser un coupe-bise sur le châssis intérieur pour empêcher les fuites d’air; mais assurez-vous que les trous d’évacuation de la contre-fenêtre, qui permettent à l’eau de s’écouler, sont ouverts sur l’extérieur.

Si la condensation se produit à l’intérieur d’une fenêtre à double vitrage scellée, le problème ne peut être corrigé qu’en remplaçant le vitrage. Bien que certaines entreprises spécialisées offrent le service de remise à neuf des vitrages mal scellés, cette réparation est temporaire et n’égalera pas le niveau initial de rendement énergétique. Vérifiez si la fenêtre est encore protégée par la garantie.

(Source : http://www.rncan.gc.ca/node/15644)